Ramallah: la boule à zéro pour dire son ras-le-bol

D'anciens députés et des journalistes palestiniens se sont faits faire la boule à zéro en public mercredi pour exprimer leur ras-le-bol devant les divisions politiques palestiniennes.

Ils ont opté pour cette protestation capillaire en signe de solidarité avec un responsable du Fatah à Gaza, Ibrahim Abou al-Naja, qui a eu le crâne et la moustache rasés lundi soir par des miliciens du mouvement rival Hamas.

Une quarantaine de personnes ont participé à la manifestation, dans le centre de Ramallah. Une dizaine d'entre eux ont eu le crâne entièrement tondu ou la moustache rasée par deux coiffeurs que les organisateurs ont spécialement fait venir.

"La moustache, pour un Arabe, est une source de fierté. Ce qu'Abou Al-Naja a subi aux mains du Hamas à Gaza était destiné à l'humilier", a affirmé le journaliste à la retraite Maher Abou Ghdeib.

Le mouvement islamiste Hamas a pris le pouvoir par la force en juin dans la bande de Gaza après avoir mis en déroute les services de sécurité fidèles au parti Fatah du président Mahmoud Abbas. (TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés