Publicité

Raz-de-marée en Papouasie-Nouvelle Guinée: plus de 75.000 déplacés

Plus de 75.000 personnes ont été contraintes de fuir leurs maisons depuis le début du mois par des "marées exceptionnellement hautes et des raz-de-marée incessants" en Papouasie-Nouvelle Guinée.

La région autonome de Bougainville, les Iles Salomon, les Iles Marshall et les Etats fédérés de Micronésie ont également été affectés.

"La moitié de la population de l'île de Manus (Papouasie-Nouvelle Guinée) a été déplacée", a indiqué à la presse Elisabeth Byrs, la porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

"Le gouvernement de Papouasie-Nouvelle Guinée a déclaré l'état de catastrophe nationale et une équipe d'experts d'OCHA doit arriver mercredi pour procéder à une évaluation des besoins", a précisé Mme Byrs.

"La dispersion des îles touchées et le caractère incessant des raz-de-marée rendent l'évaluation de la situation très difficile", a-t-elle ajouté.

Une dépression est à l'origine de la montée des eaux qui a affecté particulièrement les côtes nord de la Papouasie-Nouvelle Guinée ainsi que de la région autonome de Bougainville. (FLO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés