Publicité

RDC: fin des affrontements aux confins du Nord et Sud-Kivu

Les combats qui avaient éclaté dimanche à l'aube à Ngungu, localité à la limite entre les provinces du Nord et Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont cessé en fin de matinée.

Ces affrontements ont opposé les rebelles de Laurent Nkunda d'un côté et, de l'autre, des miliciens pro-gouvernementaux Maï-Maï et des rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), a précisé le porte-parole militaire de la Mission des Nations unies en RDC (Monuc), le lieutenant-colonel Jean-Paul Dietrich.

Les soldats congolais ne prenaient pas part à ces violences, a-t-il ajouté, en revenant sur ses propos précédents faisant état de l'implication de l'armée régulière.

Les combats ont commencé vers 05H00 (03H00 GMT) et "ont cessé vers 11H00 (09H00 GMT)" après la médiation de la Monuc qui a négocié une fin des hostilités, a ajouté le lieutenant-colonel Dietrich à Kinshasa.

Ngungu, située à 60 km à l'ouest de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, "est la porte d'entrée pour le Sud-Kivu", selon la même source.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés