RDC: le gouvernement suspend les opérations militaires au Nord-Kivu

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a annoncé officiellement samedi la suspension des opérations militaires au Nord-Kivu pour permettre la tenue d'une conférence sur la paix qui s'ouvre dimanche à Goma.

"Le ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants porte à la connaissance de l'opinion tant nationale qu'internationale que les Forces armées de RDC (FARDC) vont observer une suspension, jusqu'à nouvel ordre, des opérations militaires dans la province du Nord-Kivu", affirme le texte signé par le ministre de la Défense, Chikez Diemu.

Cette décision, précise M. Diemu, vise à "permettre la tenue dans les meilleures conditions de la conférence sur la paix, la sécurité et le développement dans les Nord et Sud-Kivu convoquée par le gouvernement" pour mettre fin aux conflits dans ces provinces.

Depuis la fin août, le Nord-Kivu est le théâtre de violents affrontements entre les forces armées - qui y ont déployé près de 25.000 hommes - et des soldats insurgés ralliés au général déchu Laurent Nkunda, qui seraient environ 4.000.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés