Publicité

RDC: libération de deux pilotes ukrainien et congolais otages d'une milice

Un pilote ukrainien et son co-pilote congolais, retenus en otage depuis le 1er septembre par des miliciens congolais après l'attaque de leur avion dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont été relâchés vendredi, a annoncé samedi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

L'Ukrainien, âgé de 56 ans, et le Congolais, âgé de 34 ans, "sont très, très fatigués par les conditions dans lesquelles ils ont vécu" depuis leur enlèvement, a déclaré à l'AFP le CICR qui les a récupérés vendredi en début de soirée, près de Walikale, dans la province du Nord-Kivu (est).

Les deux hommes avaient été pris en otage après l'attaque de leur avion le 1er septembre à Kilambo, à une vingtaine de kilomètres de Walikale, par des miliciens Maï-Maï et des rebelles hutus des Forces démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR), très présents dans cette zone couverte par la forêt équatoriale.

Ils étaient retenus depuis dans la forêt par les Maï-Maï qui ont consenti a leur libération "sans condition", selon le CICR. Leur avion, un Let-410 de construction tchèque, avait déjà été libéré et avait regagné Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

La piste de Kilambo, qui est en fait une simple route, est utilisée par des avions petits porteurs pour transporter la cassitérite de la mine de Bisié vers Goma, la capitale du Nord-Kivu. Elle a été fermée depuis cette attaque. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés