Publicité

RDC: nouveaux combats, risque de régionalisation du conflit

Les combats se sont poursuivis dimanche dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), où la guerre risque de prendre une dimension régionale, Kinshasa n'excluant pas le déploiement de soldats angolais.

Rebelles de Laurent Nkunda et groupes armés pro-gouvernementaux se sont affrontés pendant six heures à Ngungu, localité à la frontière entre les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, selon l'ONU.

Pour la première fois depuis plusieurs semaines, ces combats ont impliqué "de façon manifeste" des rebelles hutus rwandais, a affirmé le porte-parole militaire de la Mission des Nations Unies dans le pays (MONUC), le lieutenant-colonel Jean-Paul Dietrich.

Aux côtés d'un groupe de miliciens Maï-Maï, ces rebelles du Front démocratique de Libération du Rwanda (FDLR) ont combattu ceux du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda.

L'appel au cessez-le-feu lancé vendredi soir lors du sommet international de Nairobi est donc totalement ignoré par les belligérants.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés