Publicité
Publicité

RDC: quatre morts dans une attaque attribuée aux rebelles hutus FDLR au Sud-Kivu

Quatre personnes ont été tuées dans l'attaque, imputée à des rebelles hutus rwandais, menée jeudi contre deux villages de l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a rapporté samedi la radio onusienne Okapi, citant des sources locales.

L'attaque perpétrée par des hommes armés identifiés comme étant des membres des Forces démocratriques de Libération du Rwanda (FDLR), à Luembu et Ndesse deux villages voisins du territoire de Shabunda, situés à 257 kilomètres de Bukavu, le chef-lieu de la province du Sud-Kivu, a fait quatre morts, plusieurs blessés, des centaines des maisons incendiés et plusieurs personnes déplacées.

Sur les quatre morts, trois enfants ont été brûlés vifs et un adulte a été tué par balle, a précisé Radio Okapi, parrainée par l'ONU.

Selon le chef de chefferie de Bakisi, Jean-Paul Mupipi, qui a livré cette information, la population, sans assistance, a fui dans la forêt.

Le porte-parole de l'opération "Amani Leo" (de traque des FDLR en cours depuis le début de l'année dans l'est de la RDC), le major Vianney Kazarama, a pour sa part indiqué que le commandement opérationnel de l'opération était "saisi de la situation" et que des mesures seront prises pour sécuriser cette zone./. GGD

(GGD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés