Publicité

RDC: rébellion avance et veut imposer un cessez-le-feu

La rébellion de Laurent Nkunda a affirmé lundi avoir pris la veille le contrôle d'une localité de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) et de ses environs, et a dit vouloir "imposer un cessez-le-feu" à l'armée régulière.

"Nos troupes contrôlent toute la zone de Rwindi", a déclaré le porte-parole de la rébellion, Bertrand Bisimwa, selon lequel une accalmie était observée lundi matin dans cette zone.

A une centaine de kilomètres au nord de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, et à 20 km au sud-est de la ville stratégique de Kanyabayonga, Rwindi a été toute la journée de dimanche le théâtre de violents combats entre l'armée et la rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP).

La Mission des Nations unies en RDC (Monuc), qui dispose d'une base à Rwindi, n'était pas en mesure lundi de confirmer ou d'infirmer la prise de la localité par la rébellion.

"Les FARDC sont coincées à Vitshumbi, elles n'auront d'autres alternatives que de fuir par le lac ou dans la forêt", a estimé le porte-parole de la rébellion. "Nous allons avancer vers Vitshumbi et faire taire les armes des FARDC, nous allons leur imposer le cessez-le-feu", a-t-il averti. (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés