RDC: suspension des opérations contre les mutins au Nord-Kivu

L'armée gouvernementale congolaise a confirmé dimanche la suspension de ses opérations en cours depuis une semaine dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) contre des mutins ex-rebelles, assurant avoir "maîtrisé" la situation dans cette province instable du Nord-Kivu.

"Les FARDC (Forces armées de la RDC) ont suspendu depuis la nuit du 04 au 05 mai les opérations de neutralisation de ces indisciplinés", a indiqué le chef d'état-major, le lieutenant général Didier Etumba Longila, dans un communiqué reçu dimanche par l'AFP.

"Dans le secteur opérationnel de Masisi et une partie de Rutshuru où ces indisciplinés avaient concentré leurs attaques aux FARDC, la situation a été maîtrisée et elle est à ce jour sous contrôle de nos forces armées", a affirmé le général Etumba, confirmant des informations diffusées par la radio onusienne Okapi.

Le 29 avril, de violents combats avaient débuté dans le Masisi entre les FARDC et des mutins ex-membres de l'ancienne rébellion du Congrès national pour la Défense du Peuple (CNDP), intégrée dans l'armée en 2009 à la faveur d'un accord avec Kinshasa, et qui avaient fait défection début avril.

"La situation qui a prévalu dernièrement au Nord-Kivu est le fait de certains officiers indisciplinés qui ont voulu instrumentaliser quelques soldats", explique le général Etumba, dénonçant un "comportement qui n'honore ni notre pays, encore moins nos forces armées". (GGD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés