Réseau international de cartes bleues piratées: un Estonien extradé aux USA

Un Estonien a été extradé vers les Etats-Unis où il est inculpé d'avoir organisé une vaste fraude à la carte bleue dans le monde entier, pour un préjudice de plus de 9,4 millions de dollars, a-t-on appris vendredi auprès du ministère américain de la Justice.

Sergei T'urikov, 26 ans, originaire de Tallinn et accusé d'être un des cerveaux de la fraude, a été présenté vendredi à un juge de Géorgie, aux Etats-Unis.

Il avait été inculpé en novembre dernier, au côté d'un Russe et d'un Moldave ainsi que d'un quatrième "hacker" dont l'identité et la nationalité n'ont pas été révélées, pour fraude en réseau et vol d'identité aggravé notamment. Quatre autres ressortissants estoniens ont également été inculpés dans cette affaire.

Selon l'acte d'inculpation, ces jeunes gens, âgés de 20 à 33 ans, sont soupçonnés d'avoir réussi à pirater les codages de cartes de débit utilisées par certaines entreprises pour payer les salaires de leurs employés.

Ils ont alors distribué 44 cartes à des complices qui, en douze heures, ont tiré plus de 9 millions de dollars depuis 2.100 distributeurs de billets dans 280 villes, aux Etats-Unis, au Japon, au Canada, en Ukraine ou encore à Hong Kong.

Ceux qui avaient tiré l'argent pouvaient empocher entre 30 et 50% de la somme et devaient envoyer le reste aux organisateurs, pendant que ceux-ci parallèlement détruisaient les données des cartes trafiquées.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés