Réseau russe démantelé aux Etats-Unis: le traître était un haut responsable

Le réseau d'agents russes démantelé en juin dernier aux Etats-Unis a été livré aux services américains par un haut responsable des services de renseignement de Moscou, affirme jeudi le quotidien Kommersant, qui affirme avoir identifié le traître.

Selon le quotidien, qui cite des sources anonymes au sein des services secrets, le traître a été identifié comme étant le colonel Scherbakov -- Kommersant ne donne pas son prénom --, un responsable du SVR, le service de renseignement extérieur.

D'après la même source, Scherbakov a "longtemps travaillé au SVR comme chef du département américain du service travaillant avec les agents illégaux".

Il était donc le supérieur des dix agents arrêtés en juin aux Etats-Unis et livrés le mois suivant à Moscou dans un échange de prisonniers digne de la guerre froide.

Selon Kommersant, Scherbakov a quitté la Russie trois jours avant la visite en juin du président russe Dmitri Medvedev aux Etats-Unis.

Le journal s'étonne que les services russes ne se soient pas inquiétés du fait que sa fille vivait elle-même aux Etats-Unis. Son fils, qui travaillait dans les services russes de lutte contre le trafic de drogue, avait pour sa part quitté le pays peu avant.

En juillet, le Premier ministre Vladimir Poutine, lui-même ancien agent des services de renseignement extérieur du KGB, avait explicitement mis le revers des services russes sur le compte d'une "haute trahison".

"Les traîtres finissent toujours mal", avait-il ajouté, dans une allusion à peine voilée aux traditions de vengeance des services secrets contre leurs transfuges.

(MJN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés