Publicité
Publicité

Roms: le prêtre lillois qui a rendu sa décoration regrette ses propos sur Sarkozy

Le père Arthur, prêtre lillois et défenseur des Roms, a renvoyé dimanche sa médaille du Mérite, affirmant qu'il allait jusqu'à "prier" pour une "crise cardiaque" de Nicolas Sarkozy afin d'arrêter "la guerre" que subit selon lui la communauté Rom, avant de regretter ces propos.

"Mon désir, c'est que Dieu parle à son coeur. Je ne veux pas sa mort, je veux simplement que Dieu parle à son coeur. Je regrette mes propos", a déclaré quelques heures après son allocution le père Arthur Hervet, très engagé dans la défense des Roms.

"Je ne veux absolument pas la mort du président Sarkozy. Mon seul désir: que Dieu frappe son coeur comme Il l'a fait pour Saul sur le chemin de Damas. Saul s'est relevé et est devenu témoin de la Vie", a ajouté le père Arthur dans un communiqué.

Interrogé par l'AFP sur les propos du curé, l'Elysée n'a pas souhaité faire de commentaire.

Mgr Philippe Barbarin, Primat des Gaules et chef de l'Eglise de France, actuellement en déplacement en Bretagne, n'a pas souhaité non plus commenter les déclarations du prêtre lillois.

"Tel ou tel propos ont pu dépasser sa pensée: nous n'approuvons pas ces propos et nous ne pouvons pas les cautionner", a réagi le diocèse de Lille, tout en déplorant la situation des Roms qui "provoque la conscience de nombreux chrétiens et d'hommes de bonne volonté".

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés