Publicité

Rupture d'une digue en Indonésie: près de 100 morts (nouveau bilan)

La rupture de la digue d'un lac artificiel vendredi près de Jakarta a fait au moins 93 morts alors que les recherches se poursuivaient dimanche au milieu de la boue et des débris pour tenter de retrouver les dizaines de personnes encore portées disparues, a-t-on appris auprès des autorités.

"Nous avons découvert 93 corps jusqu'à ce matin", a indiqué le coordinateur des services de secours, Suyatno.

Il a précisé que 700 personnes, dont des militaires et des policiers, restaient mobilisées dimanche matin pour les recherches alors qu'on restait sans nouvelle de 102 personnes.

"Nous allons élargir la zone des recherches", a-t-il ajouté.

Les centaines d'habitants ayant perdu leur logement ont été accueillis dans des structures provisoires ou chez des proches.

La digue de terre d'une dizaine de mètres de haut protégeant le lac artificiel de Situ Gintung, au sud de Jakarta, s'est rompue sur une vingtaine de mètres peu avant l'aube vendredi. La quasi-totalité de l'eau du lac, qui s'étend sur une vingtaine d'hectares avec une capacité d'environ 2 millions de m3, s'est alors rapidement vidée. Environ 500 habitations ont été dévastées, l'eau emportant des toits, et parfois des murs. Des habitants ont comparé le désastre à un tsunami en raison de sa soudaineté et de sa force. (FLO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés