Russie/centrale: peu de chances de retrouver vivants les 64 disparus

Les chances de retrouver vivantes les 64 personnes portées disparues lors de l'accident survenu lundi dans une centrale hydroélectrique de Sibérie sont faibles, a indiqué mardi aux agences russes un haut responsable du groupe Rushydro, qui gère la centrale.

"La découverte de personnes vivantes dans la zone d'inondation est peu probable, nous menons des recherches", a déclaré Vassili Zoubakine, le patron par intérim du groupe public Rushydro.

Pour l'heure, le bilan de l'accident s'élève à 12 morts, a-t-il indiqué. Le ministre russe des Situations d'urgence, Sergueï Choïgou, avait auparavant indiqué que 64 personnes étaient portées disparues.

La centrale de Saïano Chouchenskaïa est située sur le fleuve Iénisseï, dans la région de Khakassie en Sibérie, près de la frontière mongole et à environ 4.300 kilomètres de Moscou. Elle est l'une des plus puissantes du monde, avec une capacité de 6,4 millions de kilowatts/heure.

La catastrophe a été provoquée par une brusque élévation de la pression de l'eau, dont l'origine n'est pas encore connue, dans l'une de ses dix turbines. (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés