Russie: les feux reprennent dans le sud, près de 500 bâtiments brûlés, deux morts

Les feux de forêts et de broussailles qui ont ravagé la Russie cet été ont repris jeudi dans le sud du pays, où deux personnes ont péri alors que brûlaient près de 500 bâtiments dans une vingtaine de villages, a annoncé le ministère des Situations d'urgence.

Selon un porte-parole du ministère, cité par l'agence RIA Novosti, ce sont 474 bâtiments, dont 342 habitations, qui ont été la proie des flammes dans la région de Volgograd (ex-Stalingrad) et dans la région voisine de Saratov en raison de feux entretenus par de fortes rafales de vent.

"La région de Volgograd est la plus touchée, avec 450 bâtiments brûlés, dont 328 habitations. Dans la région de Saratov, 24 bâtiments ont été détruits par le feu, dont 14 habitations", a indiqué le porte-parole.

Les victimes sont deux septuagénaires, un homme et une femme, dont l'un a péri dans le village de Velitchkine et l'autre dans celui de Lapchinskaïa, situés dans la région de Volgograd, selon un responsable des autorités locales, cité par l'agence Interfax.

Quatorze personnes ont également été blessées et hospitalisées dans deux autres villages de la même région, a ajouté le responsable.

Environ 150 personnes, évacuées des localités touchées, ont perdu leur habitation, selon le ministère des Situations d'urgence.

"Le feu menace de se propager aux territoires du Tatarstan, de la Bachkirie et de la Kalmoukie ainsi qu'à la région d'Astrakhan", également dans le sud de la Russie, a souligné un responsable du ministère des Situations d'urgence, cité par RIA Novosti.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés