Scandale au Labour: Trois députés ont monnayé leurs services de lobbying

A quelques semaines de législatives qui s'annoncent difficiles pour lui, le Parti travailliste a suspendu trois anciens ministres, accusés d'avoir monnayé leurs services de lobbying, dans l'espoir de désamorcer un nouveau scandale éclaboussant des députés britanniques.

L'ex-secrétaire d'Etat aux Transports, Stephen Byers, les anciens ministres Geoff Hoon et Patricia Hewitt, ainsi que la parlementaire travailliste Margaret Moran ont été suspendus dans l'attente des conclusions d'une enquête interne au sein du groupe parlementaire du Labour, a annoncé le parti lundi soir.

Un journaliste se faisant passer pour un représentant d'une entreprise fictive a filmé à leur insu des rencontres avec plusieurs parlementaires du Labour, apparemment prêts à utiliser leurs relations avec le gouvernement pour influer sur certaines mesures, en échange d'une rétribution.

Dans les images en caméra cachée diffusées lundi soir par la chaîne Channel 4, Stephen Byers déclare: "je suis à vendre", et se vante d'avoir déjà conclu des accords secrets, énonçant des tarifs allant jusqu'à 5.000 livres par jour (5.500 euros) pour ses services.

Les sondages donnent les Tories gagnants aux législatives attendues pour le 6 mai mais son avance en voix serait si ténue qu'il pourrait ne pas réussir à réunir une majorité absolue de députés.

(MPK)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés