Somalie: un soldat tue cinq civils au cours d'une distribution d'aide alimentaire

Au moins cinq civils ont été tués et trois blessés par un soldat somalien à Mogadiscio jeudi, au cours d'une distribution d'aide alimentaire, ont indiqué des témoins et un responsable des services somaliens de sécurité.

Le soldat qui a ouvert le feu "a été arrêté par les forces de police somaliennes après la fusillade", a indiqué un témoin.

L'homme aurait ouvert le feu à la suite d'une bousculade consécutive à la distribution de l'aide. Toutes les victimes sont des déplacés, qui avaient fui la sécheresse dans leurs régions.

"C'est un acte barbare et inacceptable, a souligné un responsable, affirmant que les forces de sécurité du gouvernement avaient "vite réagi en arrêtant le responsable".

La fusillade est intervenue dans le district de Waberi, dans le sud de Mogadiscio.

Plus de 100.000 personnes ont fui vers Mogadiscio ces deux derniers mois, à la recherche de nourriture ou d'un abri.

Plus de 12 millions de personnes souffrent, à travers l'ensemble de la Corne de l'Afrique, d'une sécheresse dévastatrice, la pire en des décennies selon l'ONU.

L'Ethiopie, le Kenya, Djibouti et l'Ouganda sont aussi touchés. Mais en Somalie, la catastrophe humanitaire est aggravée par des conflits incessants. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés