Publicité

Sri Lanka: Colombo sous l'eau après les pires précipitations en 18 ans

Le Sri Lanka a déployé l'armée pour venir en aide à des milliers d'habitants victimes des pires précipitations en 18 ans dans la capitale, Colombo, où de nombreux bâtiments, dont le parlement, ont été inondés.

Le président des débats au Parlement, Chamal Rajapakse, a été contraint d'aller en barque inspecter le bâtiment situé sur un îlot entouré d'un lac artificiel, d'ordinaire accessible par route. La session parlementaire de jeudi devait être annulée.

Le parlement était sous un mètre d'eau après des précipitations qui ont atteint 43,5 cm au cours de la nuit, soit un record depuis juin 1992 où il était tombé 49,7 cm d'eau en un jour.

"Nous sommes en train de déployer des troupes pour venir en aide aux habitants isolés ainsi que pour dégager des dizaines de voitures victimes des routes inondées", a déclaré le colonel Dampath Ratnayake, qui coordonne les opérations de secours à Colombo.

Des bateaux de la marine ont été réquisitionnés pour aider les habitants bloqués. Selon la police, qui n'a fait état d'aucune victime, des milliers de maisons ont été inondées.

Selon les services météorologiques, de nouvelles précipitations étaient attendues jeudi le long des régions côtières dans l'ouest de l'île.

Le Sri Lanka, situé dans l'océan indien, connaît deux moussons par an, de mai à septembre et de décembre à février. Entre les deux périodes, la pluie est qualifiée d'activité inter-mousson.

(MJN)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés