Sydney: l'engin suspect fixé au cou d'une jeune fille n'était pas explosif

La bombe fixée au cou d'une jeune fille de 18 ans originaire de Sydney, dans le cadre d'une tentative d'extorsion, était fausse, a indiqué la police. Sur l'engin placé autour du cou, aucun explosif n'a en effet été trouvé.

La jeune fille, Madeleine Pulver, fille d'un multimillionnaire, a été surprise mercredi par un homme qui s'était introduit dans sa maison. Ce dernier a attaché une bombe au cou de la victime. Il a ensuite laissé sur place une lettre, réclamant une rançon au père de la victime, le chef d'une entreprise internationale de software.

La police a mis dix heures pour libérer la jeune femme de l'engin suspect.

(FUL)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés