Publicité
Publicité

Syrie: le chef de l'ONU, "alarmé", évoque plus de 1.000 morts

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit "alarmé" vendredi par l'escalade de la violence exercée par le gouvernement syrien face aux manifestants, évoquant un bilan de plus de 1.000 morts.