Syrie - le chef du groupe jihadiste Al-Nosra blessé près de Damas

Le chef du front jihadiste Al-Nosra, en première ligne dans le combat contre le régime syrien, a été blessé mercredi dans un bombardement mené par l'armée dans la province de Damas, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Abou Mohammed al-Joulani a été blessé avec d'autres membres de son groupe dans le bombardement qui les a visés dans un secteur sud de la province, a ajouté cette organisation en précisant tenir ces informations de militants dans la zone.

Le président de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a affirmé que le chef jihadiste avait été blessé à un pied, sans pouvoir donner plus de précisions dans l'immédiat.

En avril, le chef du Front Al-Nosra avait annoncé qu'il prêtait allégeance au chef d'Al-Qaïda mais avait décliné le parrainage de la branche irakienne du réseau extrémiste.

Classé "organisation terroriste" par Washington, le Front Al-Nosra s'était d'abord fait connaître en Syrie par des attentats suicide, avant de devenir une redoutable force armée combattant aux côtés des insurgés contre le régime du président Bachar al-Assad.

Ce groupe, formé de combattants syriens et de volontaires étrangers, a pour ambition d'instaurer une gouvernance islamique dans la Syrie de l'après-Assad, ce que rejette l'Armée syrienne libre (ASL), la principale composante de la rébellion.

(Belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés