Terrorisme en Irak: peine réduite de 25 ans à 8 ans pour un Néerlandais

Un Néerlandais d'origine irakienne, condamné à 25 ans de prison en 2009 aux Etats-Unis pour avoir voulu tuer des soldats américains en Irak, a vu sa peine réduite à 8 ans de prison mercredi par la justice néerlandaise.

Le tribunal de Rotterdam a estimé que les faits pour lesquels Wesam al-Delaema, reconnu coupable notamment de "complot visant au meurtre de citoyens américains", "sont également punissables selon la loi néerlandaise", selon un communiqué.

"Une peine de huit ans de prison a été infligée", a précisé le tribunal de Rotterdam, soulignant que "les mauvaises conditions de détention" de Wesam al-Delaema aux Etats-Unis, notamment, l'ont amené à revoir à la baisse la peine infligée.

M. Delaema, 37 ans, auteur notamment de vidéos montrant comment fabriquer des bombes destinées à tuer des soldats américains en Irak, avait été arrêté aux Pays-Bas à son retour d'Irak en 2005, et extradé vers les Etats-Unis en 2007.

Il avait été condamné à 25 ans de prison le 16 avril 2009 par un tribunal de Washington. Conformément à un accord entre les Etats-Unis et les Pays-Bas, il devait purger sa peine aux Pays-Bas.

Wesam al-Delaema est le premier insurgé irakien à avoir été jugé par la justice américaine pour un crime de nature terroriste visant des Américains en Irak, selon les autorités américaines.

Il avait également été condamné à 18 mois de prison pour violences aggravées à l'encontre d'un gardien de prison, commises alors qu'il était détenu à Washington.

(MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés