Terrorisme: les six du réseau kamikaze

Parmi les six suspects placés sous mandat d'arrêt, dans le cadre du coup de filet anti-terroriste de jeudi dernier, figure Abdulaziz Ibnu Abdullah Bastin, l'un des fils de Jean-François Bastin, connu comme étant "l'une des figures de proue de l'islamisme radical belge", rapporte La Dernière Heure dans son édition de samedi.

Son grand frère, Muhammed el Amin Bastin, est connu pour avoir été inquietté par la justice turque, après les attentats d'Istanbul, qui avaient fait 63 morts et 750 blessés en novembre 2003.

Les autres suspects sont Malika el Aroud, veuve d'un des terroristes qui avait tué le commandant Massoud en 2001; Icham Beyayo, soupçonné d'avoir été sur le point de commettre un attentat-suicide, J. Trefois, Y. Harrizi et Ali el Ghanouti.

Selon La DH, Y. Harrizi, Ali el Ghanouti et Icham Beyayo ont séjourné "dans la zone pakistano-afghane", sur l'invitation du réseau terroriste d'al-Qaida.

"C'est un message précis entre Beyayo et une femme en Belgique, intercepté par les Américains et immédiatement transmis aux Belges, qui a précipité l'opération de jeudi", précise le quotidien.

(MJN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés