TGV Lyon-Turin: affrontements près de Suse, 4 blessés dont un grave

Des affrontements entre des opposants au TGV Lyon-Turin et la police ont fait quatre blessés dont un grave, un jeune anarchiste touché à la tête, mercredi soir lors d'une manifestation contre des sondages de terrain, ont indiqué les médias italiens.

Environ 300 protestataires ont tenté d'empêcher l'avancée de la foreuse à Coldimosso, dans la vallée de Suse (nord), non loin de Turin. Des manifestants ont lancé des pierres et morceaux de bois contre les forces de l'ordre qui les ont dispersés en chargeant et avec des grenades lacrymogènes.

Au cours des heurts, deux policiers ont été blessés ainsi que deux protestataires, dont un jeune homme en état grave pour un hématome cérébral. Après de premiers soins à Suse, il a été transporté à Turin. L'autre manifestant blessé est une femme d'une quarantaine d'années, soignée pour des blessures reçus à la tête et au nez.

C'est la première fois que des affrontements graves entre police et manifestants ont lieu depuis le lancement en janvier de sondages géologiques destinés à élaborer le tracé de la future ligne ferroviaire à grande vitesse entre Turin et Lyon. A la mi-janvier, des dizaines de milliers de personnes avaient manifesté contre ce projet.

Le porte-parole de la Fédération de la gauche, Paolo Ferrero, a dénoncé un "passage à tabac sauvage et honteux des forces de l'ordre contre le mouvement Non au TGV de la vallée de Suse", sur le site internet du journal Corriere della Sera. (MJN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés