Publicité

Thaïlande: 45.000 manifestants réclament la chute du Premier ministre

Quelque 45.000 manifestants défilaient samedi dans les rues de Bangkok pour réclamer des élections anticipées et la démission du Premier ministre, qu'ils jugent illégitime et au service des élites du pays, selon des estimations de la police.

Les "chemises rouges", partisans de l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, exigent le départ immédiat d'Abhisit Vejjajiva, qui n'a pour l'instant consenti qu'à évoquer une démission d'ici la fin de l'année.

"Nous n'acceptons pas qu'Abhisit conserve le pouvoir neuf mois de plus", a déclaré Korkaew Pikulthong, un des cadres de l'opposition.

Les "rouges", qui s'appuient sur les paysans du nord et du nord-est de la Thaïlande, bastion de Thaksin, manifestent depuis une vingtaine de jours dans de petits rassemblements en semaine, et des mouvements de masse tous les week-ends.

Le 14 mars, ils avaient réuni jusqu'à 100.000 personnes.

Les manifestants réclament le retour à l'ordre constitutionnel en vigueur avant le coup d'Etat militaire de 2006 contre Thaksin, qu'ils considèrent comme le seul homme politique à s'être jamais préoccupé de leur sort.

(HIE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés