Publicité
Publicité

Thaïlande: la session de l'assemblée ajournée sous pression des "rouges"

La chambre basse thaïlandaise a ajourné sa session mercredi après le départ de nombreux députés, mis sous pression par plusieurs milliers de "chemises rouges" qui manifestaient autour du parlement en réclamant des élections anticipées.

Environ 5.000 manifestants, favorables à l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, se sont rendus dans la matinée devant le siège du parlement.

Le président de la chambre basse Chai Chidchob a ajourné la session vers 11h00 (06h00, heure de Bruxelles) alors que de nombreux parlementaires et le Premier ministre Abhisit Vejjajiva avaient décidé de quitter les lieux. "La session est fermée faute de quorum", a-t-il indiqué.

La tension est montée d'un cran depuis mardi dans la capitale, où les manifestants qui veulent la chute du gouvernement ont provoqué les forces de l'ordre et défilé dans des sites stratégiques, tandis qu'une grenade faisait deux blessés devant le siège du parti du Premier ministre, le Parti démocrate.

Les manifestants ont pris un avantage stratégique majeur en occupant depuis samedi un quartier touristique et d'affaires de la capitale, paralysant l'activité d'hôtels de luxe et de centres commerciaux dont les pertes se comptent en millions d'euros.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés