Publicité

Thaïlande: le Premier ministre refuse de convoquer des élections

Le Premier ministre thaïlandais Somchai Wongsawat a rejeté mercredi l'appel du chef de l'armée à convoquer des élections anticipées pour résoudre la crise politique qui dure depuis des mois, déclarant que son gouvernement, issu d'élections, était légitime.

Au cours d'une adresse télévisée à la nation, M. Somchai a accusé les manifestants anti-gouvernementaux, qui occupent l'aéroport international de Bangkok et des édifices gouvernementaux en réclamant sa démission, de vouloir renverser le processus démocratique.

"J'assure de nouveau le peuple que le gouvernement, qui est légitime et issu d'élections, fonctionnera jusqu'à la fin", a déclaré M. Somchai, qui se trouvait à Chiang Mai, une ville du nord de la Thaïlande, après être rentré mercredi d'un voyage à l'étranger.

Le Premier ministre a annoncé qu'il avait convoqué une réunion "d'urgence" de son cabinet "afin d'élaborer des mesures pour restaurer la démocratie". (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés