Publicité

Thaïlande: manifestants acceptent d'engager des pourparlers (police)

Les manifestants antigouvernementaux qui bloquent les deux aéroports de Bangkok ont accepté d'engager des pourparlers avec les autorités pour trouver une issue à la crise qui paralyse le pays, selon un haut responsable de la police.

"L'Alliance du peuple pour la démocratie (PAD) a accepté des pourparlers samedi", a déclaré à l'AFP le commandant adjoint de la police régionale, Piya Sorntrakoon.

Seuls des simples contacts informels avaient été noués précédemment.

Le responsable policier a également indiqué que des centaines de policiers avaient été positionnés aux abords de l'aéroport international de Suvarnabhumi, assiégé par les manifestants, mais que ce mouvement "n'est pas destiné à un assaut".

Les deux aéroports commerciaux de Bangkok ont été envahis cette semaine par des milliers d'opposants ultra-royalistes de la PAD qui cherchent à renverser le gouvernement du Premier ministre démocratiquement élu, Somchai Wongsawat, qu'ils accusent de "corruption".

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés