Thaïlande: un général pro-manifestants blessé par des tirs

Un militaire thaïlandais qui a choisi le camp des "chemises rouges" antigouvernementales, Khattiya Sawasdipol, alias "Seh Daeng", a été victime de tirs jeudi soir à Bangkok et hospitalisé dans un état grave, a-t-on appris de source médicale.

Le soldat, très populaire chez les manifestants et de facto en charge des opérations de sécurité dans le quartier qu'ils occupent depuis deux mois, a reçu une balle à la poitrine, selon une infirmière de l'établissement Hua Chiew où il a été admis.

"Son état est très sérieux. Il est sous assistance respiratoire", a-t-elle déclaré.

Le général Khattiya, 58 ans, est présenté par le pouvoir comme l'un des principaux adversaires de la réconciliation.

Il se revendique aussi comme un allié indéfectible de Thaksin Shinawatra, l'ex-Premier ministre en exil renversé en 2006 par un coup d'Etat militaire, et dont se réclament de nombreux manifestants. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés