TPI: le procès de Karadzic pourrait durer "quatre ans ou plus"

Les magistrats chargés de juger pour génocide l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, à La Haye ont exprimé vendredi leurs "inquiétudes" sur la longueur du procès qui pourrait durer "quatre ans ou plus".

"Si le procès ne dure pas plus de trois ans, c'est gérable, mais nous avons des inquiétudes, il se pourrait que ce procès dure quatre ans ou plus", a déclaré le juge O-Gon Kwon, lors d'une audience chargée d'examiner l'avancement du procès.

Le procès pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au cours de la guerre de Bosnie (1992-1995) de M. Karadzic devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPI) s'est ouvert en octobre 2009 et devait initialement durer jusqu'en décembre 2012.

"Nous devons avant tout assurer l'équité du procès et qu'il soit rapide. Si un procès n'est plus gérable en matière de temps, cela sape ses fondements essentiels", a souligné le magistrat qui préside la chambre chargée de juger M. Karadzic.

M. Kwon a souligné "la quantité sans précédent" de documents et de témoins présentés par l'accusation et regretté le temps perdu en "questions inutiles", selon lui, posées par M. Karadzic, qui se défend seul.

Si elle se poursuit au même rythme, la présentation des éléments à charge et à décharge "ne se terminera pas avant juillet 2013", avec quatre audiences par semaine. Elle pourrait s'achever en janvier 2013 avec cinq audiences par semaine, a précisé le juge.

Radovan Karadzic, avait été arrêté en juillet 2008 à Belgrade.

(COC)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés