Publicité
Publicité

TPIY : Mladic ne plaide pas, dénonce des accusations "odieuses"

L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic, accusé notamment du massacre de Srebrenica en 1995, a refusé vendredi de plaider coupable ou non coupable des charges pesant contre lui, qu'il a qualifiées d'"odieuses" devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).