Publicité

Transport routier: le PE dit oui au principe 'pollueur-payeur'

La commission Transports du Parlement européen s'est prononcée en faveur d'une intégration des coûts engendrés par la pollution de l'air, le bruit et les embouteillages dans les régimes de vignettse autoroutières en vigueur pour les camions dans certains pays européens.

Par 31 voix pour, 16 contre et aucune abstention, les députés membres de cette commission ont approuvé mercredi les ambitions de la Commission européenne qui entend assurer une meilleure prise en compte des désagréments dans la tarification du transport routier.

Les députés se sont notamment montrés favorables à ce que les frais générés par la pollution de l'air et le bruit des camions leur soient répercutés à l'avenir. En revanche, le coût économique lié aux embouteillages ne pourra leur être imputé que si les Etats membres appliquent un régime équivalent pour les voitures particulières.

Les revenus générés par l'extension du régime d'eurovignette devront, insiste le Parlement, impérativement être utilisés pour améliorer les infrastructures routières ou limiter les nuisances (par le placement de panneaux anti-bruit, par exemple). (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés