Tribunal spécial pour le Liban : plus de 280 auditions de témoins en un an

Plus de 280 auditions de témoins ont été effectuées en un an par le bureau du procureur du Tribunal spécial pour le Liban dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, selon le rapport annuel du président du TSL publié samedi.

"Les enquêteurs en mission et les enquêteurs en poste au bureau extérieur de Beyrouth ont réalisé plus de 280 auditions de témoins", indique le président Antonio Cassese dans son premier rapport annuel.

Selon le rapport, "le bureau du Procureur a avancé de manière significative dans la constitution d'un dossier qui permettra de traduire les auteurs des crimes devant la justice".

"Ces progrès ont été réalisés en dépit de la discipline avérée des auteurs de l'attentat et de leur savoir-faire évident", poursuit le rapport qui couvre la période entre le 1er mars 2009, date d'entrée en fonction du tribunal, et le 28 février 2010.

Selon M. Cassese, "les autorités libanaises ont fourni leur entière coopération au bureau du procureur depuis le lancement des activités du tribunal et leur assistance s'est avérée des plus précieuses".

Plus aucun suspect n'est détenu dans le cadre d'une enquête du TSL qui avait ordonné le 29 avril 2009 la libération de quatre généraux libanais détenus depuis août 2005 pour l'assassinat de Rafic Hariri six mois plus tôt.

(SCM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés