Publicité

UE: La facture du sauvetage financier s'élève à 3.000 milliards

La facture potentielle du sauvetage des banques européennes, y compris les garanties, s'élève à environ 3.000 milliards d'euros, selon le dernier rapport de la Commission relatif aux aides d'Etat. Le montant réel sera vraisemblablement très inférieur.

Le tableau de bord européen, publié deux fois par an, permet de comparer les montants dépensés par les gouvernements pour soutenir les entreprises. Sa dernière version, publiée mercredi par la Commission, contient une section spéciale sur les aides aux banques.

Le chiffre de 3.000 milliards représente le montant maximal total des systèmes de garantie (jusqu'à 2.300 milliards), des plans de recapitalisation (près de 300 milliards) et des mesures ad hoc de sauvetage et de restructuration (quelque 400 milliards).

"Le volume des aides d'Etat proprement dit sera sensiblement inférieur", a souligné la Commission. Dans le cas des garanties, les dépenses budgétaires ne se matérialisent en effet que lorsqu'elles sont activées - ce qui restera en théorie l'exception plutôt que la règle. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés