Publicité
Publicité

UE: les agences de crédit à l'export seront plus étroitement surveillées

Les agences publiques de crédit à l'exportation devront à l'avenir rendre des comptes au sujet des aides qu'elles accordent aux entreprises, en vertu d'un accord trouvé mercredi par les ambassadeurs des 27 à Bruxelles (Coreper). Amnesty International et d'autres ONG ont salué la décision, qui doit permettre de mieux surveiller l'activité des sociétés européennes à l'étranger.