Publicité
Publicité

UE: Van Rompuy devra déminer la question délicate d'une modification du traité

Les dirigeants européens ont confié jeudi soir à Herman Van Rompuy, le président du Conseil, le soin d'examiner l'opportunité de modifier le traité de Lisbonne, afin d'y ancrer un mécanisme permanent de résolution des crises financières. Il se penchera aussi sur une éventuelle suspension des droits de vote pour les pays coupables de violation répétée des règles budgétaires, mais ce sujet très polémique a été renvoyé à une phase ultérieure.