Publicité
Publicité

Un des Jésuites enlevés en Argentine dit ne pas avoir été dénoncé par François I

L'un des missionnaires jésuites, Franz Jalics, enlevés par la junte militaire argentine dans les années 1970, a assuré que le pape François ne l'avait pas dénoncé à l'époque alors que l'attitude du souverain pontife a été mise en cause.