Publicité
Publicité

Un europhobe britannique insulte le président de l'UE, Herman Van Rompuy

Le chef de file des europhobes britanniques, Nigel Farage, a créé le scandale mercredi au parlement européen en insultant le président de l'UE, Herman Van Rompuy, à l'occasion de sa première apparition devant les eurodéputés, le comparant à "une lavette" et s'attirant la réprobation de la majorité de l'assemblée.

"Je ne veux pas être impoli, mais vraiment, vous avez le charisme d'une lavette humide et l'apparence d'un petit employé de banque", s'est écrié M. Farage, sous les huées de ses pairs, lors d'une mini-session à Bruxelles.

"Qui êtes-vous? Je n'avais jamais entendu parler de vous, personne en Europe n'avait jamais entendu parler de vous", a poursuivi l'élu de l'UKIP, un parti qui prône le retrait du Royaume-Uni de l'UE. "Vous venez de Belgique, qui est plutôt un non-pays", a-t-il encore dit.

"Mais je sens que vous êtes compétent, et capable et dangereux", a-t-il précisé, citant en exemple la Grèce, et ses difficultés financières, qui "a été réduite à guère plus qu'un protectorat depuis que vous avez pris le pouvoir".

"Vous êtes l'assassin sournois de la démocratie européenne et des Etats nationaux", a encore lancé M. Farage.

Réagissant à son intervention, le président du parlement, le Polonais Jerzy Buzek, a répliqué que "de telles atteintes personnelles ne sont pas tolérées", tandis que le président du groupe socialiste, Martin Schulz, a demandé à M. Farage de "renoncer à son mandat". Le chef de groupe du Parti Populaire Européen (PPE, conservateur), Joseph Daul, a rappelé la possibilité qu'a la Grande-Bretagne de quitter l'UE. (RBR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés