Un islamiste va présider l'Assemblée du peuple en Égypte

Le Parti de la liberté et la justice (PLJ), issu des Frères musulmans, qui a remporté une victoire écrasante lors des élections législatives, a choisi son secrétaire général, Saad al-Katatni, pour présider l'Assemblée du peuple.

"Nous avons décidé de nommer Saad al-Katatni comme le prochain président de l'Assemblée du peuple (chambre basse du Parlement, ndlr)", a déclaré son chef Mohammed Moursi, lors d'une conférence de presse lundi.

Selon un communiqué diffusé aux médias, le PLJ est l'un des six partis, dont des salafistes et des groupes libéraux, à avoir accepté que le poste de président revienne au plus large groupe parlementaire.

D'après des chiffres provisoires, le PLJ a remporté plus de 46% des sièges de la chambre basse, qui compte 498 députés élus et 10 nommés par l'armée au pouvoir depuis la chute du président Hosni Moubarak.

Le parti fondamentaliste salafiste Al-Nour est arrivé deuxième, avec près de 25% des sièges, tandis que le parti libéral Wafd suit, avec 9% des sièges.

Selon le porte-parole de la commission électorale, les résultats définitifs devraient être annoncés vendredi ou samedi.

La première session de l'assemblée du peuple doit se tenir lundi prochain.

L'élection des sénateurs doit pour sa part débuter le 29 janvier.

Le futur Parlement sera chargé de désigner une commission qui rédigera une nouvelle Constitution. Une élection présidentielle est prévue avant la fin juin, avec l'ouverture du dépôt des candidatures le 15 avril. (JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés