Publicité
Publicité

Un jihadiste d'Aqmi confirme la mort d'Abou Zeid mais dément celle de Belmokhtar

Un jihadiste d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a confirmé lundi la mort au Mali d'un des chefs de ce groupe islamiste armé, Abou Zeid, mais démenti celle d'un autre dirigeant islamiste, Mokhtar Belmokhtar, selon l'agence mauritanienne d'informations en ligne, Sahara Médias.