Un mort et quatre survivants dans le naufrage d'un cargo au sud du Japon

Un cargo avec un équipage de 25 Chinois a coulé à l'extrême sud du Japon, et cinq marins seulement ont été repêchés dont un est décédé, ont indiqué jeudi les garde-côtes japonais et taïwanais.

Les autorités maritimes taïwanaises ont informé les garde-côtes nippons qu'un navire battant pavillon panaméen avait disparu mercredi matin dans l'Océan Pacifique à environ 340 km au sud de l'île japonaise d'Iriomote, a expliqué un responsable des garde-côtes.

Le Nasco Diamond, un cargo de 17.000 tonnes, avait quitté l'Indonésie le 4 novembre à destination de la Chine, avec une cargaison de 55.000 tonnes de nickel.

Les sauveteurs ont repêché un cadavre et quatre survivants, dont l'un se trouve dans un état critique. Les 20 autres marins sont portés disparus.

Les circonstances du naufrage restent floues, car les conditions atmosphériques étaient bonnes au moment de l'accident, selon les garde-côtes.

L'un des rescapés a raconté que "tout d'un coup, la salle des machines a été envahie par l'eau de mer". "J'ai enfilé un gilet de sauvetage et j'ai sauté du bateau."

Les Japonais ont retrouvé un radeau de sauvetage à 28 km au sud-ouest du lieu présumé du naufrage, sans personne à bord. Un avion de patrouille a été dépêché sur les lieux et une nappe de pétrole a été repérée dans la zone, mais aucune trace du cargo.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés