Publicité
Publicité

Un navire néerlandais détient vingt pirates somaliens

Le navire de ravitaillement Hr. Ms. Amsterdam de la marine néerlandaise engagé dans la lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes accueille encore à son bord vingt pirates présumés à quelques jours de la fin de sa mission, a indiqué vendredi le ministère néerlandais.

Ces vingt hommes ont été arrêtés voici deux semaines. Ils sont détenus dans une soute spécialement aménagée à l'arrière du bâtiment, a précisé une porte-parole à l'agence de presse ANP.

Une partie des pirates est soupçonnée d'être impliqués dans la capture d'un yacht sud-africain et l'enlèvement de deux personnes. Les Pays-Bas ont approché l'Afrique du sud pour tenter de les faire juger. Mais Pretoria n'a pas encore répondu clairement à La Haye.

L'"Amsterdam" termine sa mission le vendredi 10 décembre. Le ministère de la Défense espère une solution d'ici là.

L'an dernier, la frégate néerlandaise "De Evertsen" s'était aussi retrouvée avec des pirates présumés à bord, qu'elle avait dû finir par relâcher car aucun pays n'avait voulu les poursuivre en justice.

Une frégate belge, le "Louise-Marie", a capturé lundi sept pirates présumés. L'un d'entre eux, soupçonné d'être impliqué dans la prise en otage du navire belge "Pompei" en 2009, sera prochainement transféré en Belgique par avion militaire pour être jugé. Les six autres devraient être remis aux autorités kenyanes en vue de leur éventuelle poursuite, selon le ministre belge des Affaires étrangères, Steven Vanackere.

(GGD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés