Publicité

Un supertanker saoudien détourné par des pirates vers la Somalie

Un supertanker saoudien est tombé entre les mains de pirates lundi en plein océan Indien et faisait route vers la Somalie, une attaque qui marque une nouvelle escalade dans cette zone devenue particulièrement périlleuse pour la marine marchande.

Le Sirius Star, qui appartient au géant pétrolier saoudien, Aramco, et qui bat pavillon libérien, a été attaqué lundi à plus de 450 milles nautiques (800 km) au sud-est de Mombasa au Kenya.

L'attaque s'est produite en très haute haute mer dans l'océan Indien, bien loin du golfe d'Aden et de la mer d'Arabie où se sont multipliés les actes de piraterie attribués à des hommes armés basés en Somalie, pays livré au chaos depuis le début d'une guerre civile en 1991.

Son équipage est composé de 25 membres, dont des ressortissants de Grande-Bretagne, de Croatie, de Pologne, d'Arabie saoudite et des Philippines. Le navire de 318.000 tonnes a été lancé cette année.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés