Un tueur en série de chats sévit à Hong Kong

Un tueur en série qui mutile et torture des chats et des animaux domestiques est à l'oeuvre à Hong Kong, ont affirmé jeudi des organisations de défense des animaux, qui ont dénoncé l'inaction de la police.

Ces activistes de la cause animale estiment que la police de cette ancienne colonie britannique restituée à la Chine ne prend pas l'affaire au sérieux, malgré le fait que de jeunes chats aient été découverts écrasés ou avec les pattes arrière arrachées, a rapporté le journal 'South China Morning Post'.

L'une des organisations de défense des animaux a organisé mercredi une manifestation pour protester contre la négligence de la police - qui a démenti ne pas enquêter sur ces cas de mauvais traitements, dont une dizaine sont signalés chaque mois.

L'an dernier, le gouvernement avait porté les peines pour cruauté envers les animaux d'un maximum de six mois de prison et 600 dollars américains d'amende à trois ans de prison et 25.600 dollars.

(DEC)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés