Une marmotte à l'origine de la peste pulmonaire en Chine selon l'OMS

Une marmotte est l'origine de l'épidémie de peste pulmonaire qui a fait trois morts dans le nord-ouest de la Chine, a indiqué mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Selon l'étude épidémiologique, l'origine de cette épidémie est une marmotte sauvage, qui a eu des contacts avec le chien de la première personne décédée", a expliqué l'OMS dans un communiqué.

La Chine a informé l'organisation onusienne le 1er août qu'un foyer de peste pulmonaire s'était déclaré dans la ville de Ziketan située dans l'une des "préfectures autonomes tibétaines" du Qinghai (nord-ouest).

La première victime, propriétaire du chien, était un berger de 32 ans. Son beau-père, âgé de 64 ans, et l'un de ses voisins, âgé de 37 ans, ont également succombé à la maladie, précise l'OMS.

Ces décès s'expliquent "largement par un retard dans l'administration des traitements", juge l'Organisation mondiale de la santé. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés