Publicité

Une protéine virale provoquant le cancer rendue anti-cancéreuse

Des chercheurs de l'Université Louis Pasteur de Strasbourg ont découvert qu'une mutation minime peut transformer une protéine virale provoquant la multiplication des cellules de cancer du col de l'utérus, en un facteur suppresseur de la tumeur.

L'infection par certaines souches de virus du papillomavirus humain (VPH/HPV), transmises par rapports sexuels, est cause majeure du cancer du col de l'utérus dans le monde.

Ce virus produit deux "oncoprotéines" -des protéines responsables de la prolifération des tumeurs- appelées "E6 et E7".

Les chercheurs de l'Institut Gilbert Laustriat (CNRS-université Louis Pasteur de Strasbourg, France), qui travaillent depuis 1995 sur ces virus, ont découvert qu'une mutation particulière peut transformer l'"oncoprotéine E6" en un facteur "suppresseur" de la tumeur.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés