Une société néerlandaise va pomper le carburant du Concordia

La société néerlandaise Smit Salvage a été chargée par le propriétaire du paquebot Costa Concordia, qui a fait naufrage vendredi au large de l'Italie, de pomper le carburant du navire, a-t-on appris lundi auprès de sa maison-mère Boskalis.

"Le propriétaire du navire nous a demandé de nous assurer que le fuel soit sorti du bateau en toute sécurité", a déclaré Martijn Schuttevaer, le porte-parole de Boskalis.

Le fuel devrait commencer à être pompé "dans les prochains jours". Le porte-parole a souligné que cela dépendait de l'arrivée du matériel sur place et de la stabilité du bateau, dont les cales contiennent 2.380 tonnes de carburant.

D'ici lundi soir, vingt employés de la société Smit Salvage devraient être sur place, a-t-il souligné, ajoutant qu'une conférence de presse sera organisée sur l'île du Giglio mardi à 15H00.

"La priorité à ce stade, c'est encore de rechercher ceux qui sont portés disparus", a-t-il dit, soulignant que l'entreprise néerlandaise ne participait pas aux recherches.

Le naufrage du Costa Concordia a fait au moins six morts et une soixantaine de blessés. Une quinzaine de personnes est encore portée disparue.

La société Smit Salvage, basée à Rotterdam, est une filiale du prestataire de services maritimes néerlandais Boskalis, spécialisé dans la prise en charge d'épaves et la gestion de situations d'urgence maritimes.

Elle avait notamment participé au renflouage du sous-marin russe Koursk en 2001 dans la mer de Barents.

(JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés