Unesco: trois sites au patrimoine mondial, en Autriche, Espagne et Roumanie

Un château autrichien, un monastère en Roumanie et des peintures rupestres paléolithiques en Espagne ont été inscrits dimanche sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité établie par l'Unesco.

Cette décision a été prise à Brasilia par le Comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture réuni depuis vendredi à Brasilia pour sa 34ème session.

Le château du XVIIème siècle en Autriche, le Schloss Eggenberg, est situé à trois kilomètres du centre historique de la ville de Graz qui est inscrite sur la liste du patrimoine mondial depuis 1999.

En Roumanie, le site qui comprend sept églises en Moldavie construites aux XVè et XVIè siècles et qui avait été classé sur la liste du patrimoine mondial en 1993, a été enrichi dimanche d'une église du monastère de Sucevita, un édifice orné par des peintures datant de la fin du XVIè siècle.

Les 645 peintures préhistoriques figurant sur une falaise de la Siega Verde, dans la province espagnole de Castille et Leon, constituent une extension du site de la vallée de Coa, au Portugal.

Au total 39 sites sont candidats à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial.

Parmi les 17 sites déjà choisis, figurent notamment le quartier des canaux à Amsterdam (Pays-Bas), la cité impériale de Thang Long-Hanoi (Vietnam), la cité épiscopale d'Albi (France), des bagnes en Australie, le site d'observation astronomique Jantar Mantar de Jaipur (Inde), ou encore l'atoll de Bikini.

(FEJ)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés