USA : 22 employés de sociétés de défense inculpés de corruption

Vingt-deux dirigeants et employés d'entreprises du secteur de la défense ont été arrêtés et inculpés de corruption aux Etats-Unis pour avoir tenté d'obtenir des contrats de pays étrangers au moyen de pots-de-vin, a annoncé mardi le ministère de la Justice.

Ces dirigeants et employés, qui comptaient notamment verser des commissions à un ministère de la Défense d'un pays africain qui n'a pas été désigné, ont été confondus par des agents infiltrés du FBI au terme d'une enquête de deux ans et demi, a indiqué le procureur général adjoint, Lanny Breuer.

Il a précisé que 21 personnes avaient été arrêtées à Las Vegas et une autre à Miami.

La plupart travaillaient pour des sociétés américaines d'équipements militaires, deux pour des entreprises britanniques et une pour une compagnie israélienne. Le ministère de la Justice n'a pas donné le nom de ces entreprises, l'enquête se poursuivant.

M. Breuer a expliqué qu'au cours d'une opération d'infiltration, les protagonistes avaient accepté de payer une commission de 20% à un "agent commercial" supposé représenter le ministre de la Défense de l'Etat africain en question afin de décrocher un contrat de 15 millions de dollars pour équiper la garde présidentielle de ce pays.

"En réalité, l'agent commercial était un agent du FBI infiltré", a indiqué le procureur général adjoint.

"Cette enquête est la plus vaste jamais entreprise en utilisant les techniques d'infiltration contre ceux qui contreviennent à la loi sur les pratiques de corruption", a conclu M. Breuer. (BAJ)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés