USA: des pétroliers exigent en justice l'arrêt du moratoire sur les forages

Des groupes pétroliers affectés par la décision de l'administration Obama d'imposer un moratoire de six mois sur les nouveaux forages en mer, en pleine marée noire dans le golfe du Mexique, contestaient lundi cette décision devant la justice.

Le juge fédéral Martin Feldman devait entendre à La Nouvelle Orléans les arguments du groupe Hornbeck Offshore Services, qui a été le premier à se plaindre de la décision des autorités américaines d'imposer ce moratoire jusqu'à fin novembre, arguant que des milliers d'employés allaient perdre leur gagne-pain.

L'entreprise, basée dans le Delaware (est) et qui exerce principalement en Louisiane (sud), a déposé une plainte au début du mois et a été rejointe depuis par plusieurs autres groupes du secteur.

Hornbeck estime que la décision de l'administration Obama de suspendre les forages sur 33 puits de pétrole existants était "arbitraire, capricieuse, et un abus de pouvoir", et n'était pas conforme aux régulations concernant le secteur.

Selon Hornbeck, le moratoire pourrait faire perdre des milliers d'emplois et des millions de dollars aux employés du secteur en Louisiane.

Les avocats du gouvernement estiment pour leur part que l'entreprise exagère les conséquences économiques du moratoire et que la décision des autorités de suspendre les forages était légitime, car "basée sur la nécessité de garantir qu'aucun accident de forage ne puisse se produire à l'avenir".

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés